olgamedvedkova

olgamedvedkova

Sainte Russie. L'art russe des origines à Pierre Le Grand (exposition)

Sainte Russie.

L'art russe des origines à Pierre Le Grand (exposition)

 

   L'exposition Sainte Russie. L'art russe des origines à Pierre le Grand ouverte au public du 5 mars au 24 mai 2010 est la première présentation de cette ampleur de l'art russe médiéval au musée du Louvre à Paris. La décision de montrer cette période de l'histoire de l'art en Russie est d'autant plus importante qu'elle ne pouvait pas s'appuyer sur les collections du musée. En s'efforçant, ne serait-ce que temporairement, de combler cette lacune, les commissaires de l'exposition, Jannic Durand, conservateur en chef au département des Objets d'art, assisté de Dorota Giovannoni, documentaliste scientifique au même département, et Tamara Igoumnova, directrice adjointe du Musée historique d'État à Moscou, sont parvenus à réunir un ensemble impressionnant de plus de 400 œuvres provenant de vingt-quatre musées de la Russie, des plus connus et prestigieux – ceux de Moscou, de Saint-Pétersbourg, de Novgorod, de Souzdal – à ceux, difficiles d'accès pour les Occidentaux, comme le Musée national d'art et d'architecture de Saint-Cyrille de Beloozero à Kirillov. Plusieurs pièces exposées n'avaient jamais quitté la Russie auparavant et même – c'est le cas de certains manuscrits enluminés – n'étaient pas montrées au public.

   L'exposition couvre une période longue de sept siècles et débute à la fin du Xe siècle, avec le baptême du prince de Kiev Vladimir (978-1015) à Kherson (Chersonèse), reçu en 988 des prêtres byzantins, et qui marque la naissance de la Russie chrétienne. Le parcours se clôt avec les réformes introduites par le tsar Pierre le Grand au début du XVIIIe siècle. La caractéristique principale de l'art de cette période réside dans le fait qu'il est intimement lié au culte orthodoxe et suit en cela le modèle byzantin. Cette situation change avec les réformes de Pierre qui orientent la culture russe vers la sécularisation et l'européanisation.

   Bien que l'essentiel des œuvres montrées à l'exposition proviennent des musées, elles étaient initialement conservées dans des églises et des monastères et étaient toutes plus ou  […]

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…



21/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres